Sex-friend, et plus si affinités – 21 : Infirmière

Liste des chapitres disponibles

Infirmière en lingerie sexy

Après avoir attendu longtemps dans le froid, nous pouvons enfin rentrer au chaud. Je préviens Sophie par SMS, mais je n’ai pas de réponses. Je suis impatient devant mon téléphone, je trépigne en imaginant la photo promise.. Ma main posée sur mon entrejambe, je me souviens des événements de la soirée.

Longtemps après, je ne tiens plus, et je m’endors sur mon lit, le téléphone à la main. Je me réveille en sursaut quand il vibre. Sophie s’excuse de ne pas avoir envoyé la photo : elle s’est endormie.

Lire la suite

Publicités

Sex-friend, et plus si affinités – 20 : Jeux de mains

Liste des chapitres disponibles

Femme tapant un sextoLes jours suivants, j’ai du mal à redescendre sur terre. Tous les soirs, dans ma chambre, j’échange des textos avec Sophie. Rapidement, ce sont des sextos qui m’excitent au plus haut point. Encore timide, je n’ose pas demander de photos, et elle ne prends pas les devants. Je me contente donc de ses textes très appétissants, des descriptions de ses tenues, de ses phrases qui marquent mon esprit, alimentent mes fantasmes et m’empêche de dormir.

Certains soirs, Alexandra et Céline viennent papoter dans ma chambre, et tentent de voir mon téléphone pendant que je réponds à Sophie. Je prends alors bien soin de tourner l’écran pour que personne ne puisse lire nos échanges. Une soir où Chloé est là, elles papotent entre elles pendant que je suis occupé : Sophie me demande de lui décrire les sensations de chaleur sur mon sexe pendant la fellation. Les souvenirs me prennent aux tripes, et je mets un bon moment à lui répondre. Je me rends compte que les filles me regardent en silence au bout d’un long moment.

Lire la suite

Sex-friend, et plus si affinités – 19 : On ne joue plus

Liste des chapitres disponibles

couple se tenant par la mainSophie me fait bouger, pour que je sois allongé sur le dos, nu entre elles trois, en plein milieu de lit. Elles commencent à papoter au dessus de moi comme si j’étais absent. Ou comme si j’étais un meuble sans intérêt. Elles choisissent toutes vérités, aucune ne prend action. Comme si elle attendait de savoir ce que Sophie avait derrière la tête.

Finalement, elle prend les choses en mains :

– “Céline, tu as un gage, tu tournes trop autour du pot.”
– “Hein ? Mais c’est pas juste.”
– “Alexandra, tu as un gage toi aussi, parce que j’ai envie que tu en aies un.”
– “Euh, c’est pas du jeu.”
– “On est chez moi, sur mon lit. Il y a un homme nu allongé, personne ne s’occupe de lui, au point qu’il ne bande même plus alors que trois jolies filles sont nues autour de lui.”

Je sens immédiatement les regards de Céline et Alex se poser sur moi, mais je ne quitte pas Sophie des yeux. J’attends les gages pour savoir ce que je vais devoir faire. J’adorerais qu’elle demande aux deux filles de me sucer ensemble en même temps et finir sur leurs seins.

Lire la suite

Sex-friend, et plus si affinités – 18 : Au bout de la nuit

Liste des chapitres disponibles

Bouches s'embrassant du bout des lèvres

Après un long silence, la partie reprend, et Céline est obligée d’avouer les positions qu’on a testé cet après-midi. Elle accepte de répondre, et avoue qu’on a regardé un film, qu’elle m’a fait un câlin sur l’épaule avant de s’endormir. Et que je n’ai même pas profité d’elle.

– “Attends, on arrange ça: assieds toi sur lui.”
– “C’est pas mon tour.”
– “C’est ton gage.”
– “Un gage ? J’ai choisi vérité et j’ai tout dit.”
– “Tu as pas donné de positions.”
– “Non, mais Céline a raison, on a juste dormi.”
– “Elle a un gage. Un point c’est tout. Ne pas répondre à la question mérite un gage”

Les filles se disputent gentiment. J’entends Céline crier de surprise au moment où elle se retrouve assise sur moi, me tombant lourdement dessus, ses fesses posées contre mon ventre, mon sexe tendu touchant sa peau.

Lire la suite

Sex-friend, et plus si affinités – 12 : Sex-friend

Liste des chapitres disponibles

Mains masculines sur fesses féminines

Je suis réveillé très tôt, par mon téléphone qui vibre. Je décroche machinalement.

– “Patrice, c’est moi.”
– “Sophie ? Qu’est ce qui se passe ?”
– “Je te réveilles pas j’espère”
– “Si, j’ai eu du mal à m’endormir”
– “Désolée. J’ai pas réussi à m’endormir moi non plus. J’ai besoin de te parler. On peut se voir bientôt ? J’ai besoin de te parler.”
– “Entre les cours ?”
– “Je vais pas en cours cet aprem, et après je suis pas là pour le week end. Lundi, c’est compliqué. Mardi ça va le soir ? Juste après les cours ?”
– “Mardi, j’ai une soirée prévue, mais je peux”
– “Non, modifies pas tes plans pour moi. Jeudi soir ? c’est bien jeudi ?”
– “Ok, va pour jeudi. Mais c’est dans une semaine tu sais ?”
– “Oui, je tiendrai jusque là. J’ai une semaine pour clarifier mes idées pour quand on parlera”
– “Je dois m’inquiéter ?”
– “A quoi tu penses ?”
– “A rien de spécial, mais programmer qu’on se parle jeudi alors qu’on va se croiser toute la semaine en cours”
– “La semaine prochaine, j’ai tous les cadeaux de noel à préparer, tu me croiseras qu’en cours. Et on peut pas papoter pendant les cours”
– “Alors je m’inquiète pas ?”
– “Je suis pas enceinte de toi si ça peut te rassurer”
– “T’es bête. Ok à jeudi alors.”

Lire la suite

En passant

Petit voyage d’exploration

En levrette, photo en noir et blancOn dit que les voyages forment la jeunesse. Je préfère les voyages que je fais maintenant que je suis adulte, c’est tellement plus intéressant.

Il y a quelques jours, je suis parti avec ma moitié passer l’après-midi chez une amie, qui habite à une demie heure de route. On passe du bon temps, mais la nuit tombe, les enfants commencent à s’endormir debout : je donne le signal du départ. Les enfants passent aux toilettes, et m’approchant de ma moitié, je lui demande si elle aussi ne doit pas y passer. Ce faisant, je dépose discrètement un petit sac noir, en satin dans sa main. Elle me regarde étonnée, mais file aux toilettes pendant que j’habille les enfants.

Quelques minutes plus tard, elle revient. Personne ne voit rien. Mais le sachant, je remarque la roseur de ses joues, et une démarche un peu différente de d’habitude. Ses yeux ne me quittent pas quand elle me rejoint, et brillent de milles feux.

Lire la suite

En passant

Rêverie matinale

Femme allongée, profitant du moment pendant qu'un homme lèche son sexeCette nuit, j’ai fait un rêve érotique qui commençait bien. Nous étions nus tous les deux, en train de nous caresser. Tu m’as dit que tu étais prête. J’ai souris, je t’ai dit de t’allonger sur le lit. La lumière tamisée mettait tes courbes en valeur. J’ai tourné autour du lit, ma main effleurant par instant ta peau.

Arrivé devant mon étagère, j’ai pris la Boîte. Je ne l’ai pas sorti depuis longtemps. Tes yeux brillent quand je pose la boîte sur le lit. Tu pousses un long soupir. Tu me souris. tu fermes les yeux un instant, le temps de prendre une grande inspiration. J’ouvre la boîte, et je jettes un coup d’œil à l’intérieur. Je n’en ai pas besoin, mais je veux te faire languir un peu. Je sais exactement ce que je trouverais dans la boîte : je la range régulièrement pour que les accessoires dont j’ai envie soit au dessus, accessibles directement.

Je sors un bandeau, je monte sur le lit. Tu me vois approcher, tu soulèves ta tête pour me laisser de la place, et tes yeux sont bandés en un instant. Tu reposes ta tête. Tes dents mordillent ta lèvre inférieure. Je profite du spectacle, puis je sors une première corde de la boîte. Cela fait longtemps que je ne t’ai pas attaché. J’espère que je n’ai pas tout oublié ce que je sais sur le bondage. Je ne veux pas te faire mal, je veux juste t’immobiliser.

Lire la suite