Plan à trois

Deux femmes nues goutant le sexe d'un hommeUn soir, à la maison, tu as convaincu ma moitié de faire un truc différent d’un jeu de société pour changer. Quand je reviens après une courte absence, tu m’annonces que ma moitié veut devenir caudaliste. Sans savoir ce que c’est.

Tu me connais bien, alors tu me demandes d’aller chercher ce qu’il te faut. Je t’aide, me demandant quand ma moitié va râler, mais elle se laisse faire. Je ne sais pas si elle a trop bu ou si tu as été convaincante, mais elle se laisse docilement attacher sur une chaise.

Ensuite, tu me fais à mon tour m’asseoir sur une chaise, face à elle. Tu lances de la musique sur ton portable, et tu commences à danser entre nous, face à moi. Au début, je la regarde elle, mais elle semble subjuguée, alors je profites et je regarde tes courbes. Tu ondules ton bassin telle une danseuse du ventre, puis tu enlèves le haut, dévoilant un soutif en dentelle noire. Tu me tournes le dos, le temps de remuer tes fesses sous mon nez. Les mains posées sur les genoux de ma moitié, tes mouvements de cul font tout pour m’exciter.

Lire la suite

Publicités

Lecture du soir

Homme empoignant les seins d'une femmeCe soir, après sa douche, il a juste enfilé son pyja-short. Allongé sur le ventre dans la chambre, il lit un livre qui semble le fasciner. Elle en profite pour aller à son tour se doucher, prenant du temps pour elle : elle se rase les jambes, passe du temps à limer ses ongles, pour être comme il aime, mais sans en faire trop. Elle passe un long moment à se coiffer, nue devant le miroir de la salle de bain.

Après deux jours sans le voir, elle n’a qu’une envie, c’est qu’il lui fasse l’amour jusqu’à l’épuiser, mais il n’a montré aucun signe d’intérêt pour la chose. Alors elle passe à l’action, et se faufile dans la chambre sur la pointe des pieds. Sans le déranger dans sa lecture, elle s’approche, nue. Elle s’assied sur ses cuisses, se colle à lui, peau contre peau. Ses seins lourds s’écrasent sur son dos. Il ne peut que sentir ses tétons durcis par l’excitation.

Lire la suite

Sex-friend, et plus si affinités – 23 : Courbatures

Liste des chapitres disponibles

Homme embrassant la cuisse d'une femme

Je me réveille, l’esprit embrumé. Je mets un moment à réaliser que je ne suis pas seul dans mon lit. Et encore plus à réaliser qu’il s’agit d’Alexandra et pas de Sophie. Je réalise alors que j’ai mal au bas ventre : comme après chaque réveil, mon sexe est gonflé. Mais pour la première fois, il ne peut pas prendre ses aises, remplissant la cage offerte le matin même.

C’est à la fois excitant et frustrant de bander sans pouvoir bander. L’odeur des cheveux d’Alexandra, son corps chaud contre le mien, la cage qui me serre : mon excitation est à son comble.

Machinalement, j’attrape mon téléphone en bougeant le moins possible pour regarder l’heure. Onze heures : je comprends pourquoi j’ai faim. Je lis le message de Sophie : “Interdiction de bander : tu dois te reposer. Chaque fois que seras serré dans ta cage, tu seras puni, avec obligation de faire jouir Alex avec ta langue. Interdiction de jouir, ou d’utiliser tes doigts.”

Lire la suite

Sex-friend, et plus si affinités – 19 : On ne joue plus

Liste des chapitres disponibles

couple se tenant par la mainSophie me fait bouger, pour que je sois allongé sur le dos, nu entre elles trois, en plein milieu de lit. Elles commencent à papoter au dessus de moi comme si j’étais absent. Ou comme si j’étais un meuble sans intérêt. Elles choisissent toutes vérités, aucune ne prend action. Comme si elle attendait de savoir ce que Sophie avait derrière la tête.

Finalement, elle prend les choses en mains :

– “Céline, tu as un gage, tu tournes trop autour du pot.”
– “Hein ? Mais c’est pas juste.”
– “Alexandra, tu as un gage toi aussi, parce que j’ai envie que tu en aies un.”
– “Euh, c’est pas du jeu.”
– “On est chez moi, sur mon lit. Il y a un homme nu allongé, personne ne s’occupe de lui, au point qu’il ne bande même plus alors que trois jolies filles sont nues autour de lui.”

Je sens immédiatement les regards de Céline et Alex se poser sur moi, mais je ne quitte pas Sophie des yeux. J’attends les gages pour savoir ce que je vais devoir faire. J’adorerais qu’elle demande aux deux filles de me sucer ensemble en même temps et finir sur leurs seins.

Lire la suite

Sex-friend, et plus si affinités – 12 : Sex-friend

Liste des chapitres disponibles

Mains masculines sur fesses féminines

Je suis réveillé très tôt, par mon téléphone qui vibre. Je décroche machinalement.

– “Patrice, c’est moi.”
– “Sophie ? Qu’est ce qui se passe ?”
– “Je te réveilles pas j’espère”
– “Si, j’ai eu du mal à m’endormir”
– “Désolée. J’ai pas réussi à m’endormir moi non plus. J’ai besoin de te parler. On peut se voir bientôt ? J’ai besoin de te parler.”
– “Entre les cours ?”
– “Je vais pas en cours cet aprem, et après je suis pas là pour le week end. Lundi, c’est compliqué. Mardi ça va le soir ? Juste après les cours ?”
– “Mardi, j’ai une soirée prévue, mais je peux”
– “Non, modifies pas tes plans pour moi. Jeudi soir ? c’est bien jeudi ?”
– “Ok, va pour jeudi. Mais c’est dans une semaine tu sais ?”
– “Oui, je tiendrai jusque là. J’ai une semaine pour clarifier mes idées pour quand on parlera”
– “Je dois m’inquiéter ?”
– “A quoi tu penses ?”
– “A rien de spécial, mais programmer qu’on se parle jeudi alors qu’on va se croiser toute la semaine en cours”
– “La semaine prochaine, j’ai tous les cadeaux de noel à préparer, tu me croiseras qu’en cours. Et on peut pas papoter pendant les cours”
– “Alors je m’inquiète pas ?”
– “Je suis pas enceinte de toi si ça peut te rassurer”
– “T’es bête. Ok à jeudi alors.”

Lire la suite