Plan à trois

Deux femmes nues goutant le sexe d'un hommeUn soir, à la maison, tu as convaincu ma moitié de faire un truc différent d’un jeu de société pour changer. Quand je reviens après une courte absence, tu m’annonces que ma moitié veut devenir caudaliste. Sans savoir ce que c’est.

Tu me connais bien, alors tu me demandes d’aller chercher ce qu’il te faut. Je t’aide, me demandant quand ma moitié va râler, mais elle se laisse faire. Je ne sais pas si elle a trop bu ou si tu as été convaincante, mais elle se laisse docilement attacher sur une chaise.

Ensuite, tu me fais à mon tour m’asseoir sur une chaise, face à elle. Tu lances de la musique sur ton portable, et tu commences à danser entre nous, face à moi. Au début, je la regarde elle, mais elle semble subjuguée, alors je profites et je regarde tes courbes. Tu ondules ton bassin telle une danseuse du ventre, puis tu enlèves le haut, dévoilant un soutif en dentelle noire. Tu me tournes le dos, le temps de remuer tes fesses sous mon nez. Les mains posées sur les genoux de ma moitié, tes mouvements de cul font tout pour m’exciter.

Lire la suite

Publicités

La fin de l’abstinence

femme allongée en culotteDepuis plusieurs mois, c’est abstinence à la maison. Un peu contrainte et forcée : entre les blessures, les maladies, les moments où l’un des deux n’a pas envie, cela remontait déjà à plusieurs mois.

Alors une semaine après être rentrés de vacances, nous étions ravis que les enfants dorment tôt pour une fois. Assez tôt dans la soirée, sans attendre, j’ai câlinè ma moitié. Nous nous sommes embrassés tendrement, au milieu du salon. J’avais envie de prendre mon temps, de faire durer les préliminaires à l’infini, pour savourer chaque instant de ces retrouvailles.

Collée à moi, elle me rendait mon baiser. Mes mains glissaient sur ses hanches, suivant son lent mouvement de balancement. Tout en parlant, elle s’est retournée pour coller son bassin contre ses fesses : j’adore ça, elle le sait bien. Mes mains sur son cou l’ont massé doucement, pendant qu’elle faisait le dos rond pour mieux en profiter. Ses fesses plaquées contre moi ne perdait pas une miette de mon état.

Lire la suite