Plan à trois

Deux femmes nues goutant le sexe d'un hommeUn soir, à la maison, tu as convaincu ma moitié de faire un truc différent d’un jeu de société pour changer. Quand je reviens après une courte absence, tu m’annonces que ma moitié veut devenir caudaliste. Sans savoir ce que c’est.

Tu me connais bien, alors tu me demandes d’aller chercher ce qu’il te faut. Je t’aide, me demandant quand ma moitié va râler, mais elle se laisse faire. Je ne sais pas si elle a trop bu ou si tu as été convaincante, mais elle se laisse docilement attacher sur une chaise.

Ensuite, tu me fais à mon tour m’asseoir sur une chaise, face à elle. Tu lances de la musique sur ton portable, et tu commences à danser entre nous, face à moi. Au début, je la regarde elle, mais elle semble subjuguée, alors je profites et je regarde tes courbes. Tu ondules ton bassin telle une danseuse du ventre, puis tu enlèves le haut, dévoilant un soutif en dentelle noire. Tu me tournes le dos, le temps de remuer tes fesses sous mon nez. Les mains posées sur les genoux de ma moitié, tes mouvements de cul font tout pour m’exciter.

Lire la suite

Publicités

Etage 048 – Lui

Couple se calinant dans l'ascenseurJ’ai dû longtemps insister pour la formation de ce service contre le sexisme au travail, mais les affaires sorties ces derniers mois m’ont bien aidées. J’ai dû encore plus faire le forcing, mais j’ai obtenu d’avoir des femmes aux postes clés de mon service.

Et j’ai finalement même obtenu un étage pour nous seuls. Nous le partagerons avec un espace de stockage temporaire d’archives, mais rien de grave. Signaler que les allées et venues des victimes seraient moins étudiées, et auraient donc moins de pression pour venir nous voir.

J’ai réussi à me débrouiller pour que des personnes peu connues de ma société fassent partie du service, pour ne pas avoir de liens avec un accusé. Certaines recrues embauchées dans des services ces derniers mois m’ont été bien utiles.

Lire la suite

Étage 042 – Lui

Pantalon moulant des fesses Une nouvelle fois, je finis très tard. Je travaille dur, démontrant mes capacités pour obtenir un poste qui devrait être créé prochainement. Je rentre dans l’ascenseur en souriant. Je repense à la réunion de fin d’après-midi, quand deux collègues se sont penchées en même temps pour ramasser un stylo. Leurs décolletés plongeant m’ont attirés l’œil avec plaisir.

Les portes se ferment, et un autre souvenir me revient en mémoire. Celui de ma belle rousse, qui se dresse devant moi, tentant de m’aguicher dans son leggin moulant, allant même jusqu’à me toucher avec ses fesses.

Lire la suite

Elle préfère l’amour en mer

Femme bronzant sur un bateauIl y a quelques années, j’ai promis à une amie que si à 30 ans elle avait pas de projet bébé en route, je l’aiderais. Ça lui tient à cœur. A l’époque, je m’étais dit qu’elle était jeune, qu’elle trouverait. Au pire, je me contenterais de la brancher avec des mecs qui veulent se poser en couple. Le temps passe, et sa trentaine approche. Récemment, j’ai rêvé d’une solution. Même si je doute qu’elle apprécie le scénario.

Tout démarre par ton cadeau d’anniversaire pour tes 29 ans : je t’offre une croisière d’un week-end en Méditerranée. Le vendredi, on se retrouve au port, et nous montons à bord. Pendant que l’équipage espagnol s’affaire, nous profitons de la soirée pour papoter entre amis.

Le lendemain, nous nous réveillons au bruit des vagues. L’équipage a jeté l’ancre dans une crique perdue. Nous prenons le petit déjeuner en profitant de la vue. Il fait tellement beau que tu décides de te changer, et tu files enfiler ton maillot pour lézarder sur le pont. Pendant que tu bronzes sagement, les hommes d’équipage en profitent pour se rincer l’œil sur tes courbes et tes tatouages.

Lire la suite

Étage 007 – Elle

Pantalon de yoga moulantCela fait plusieurs jours que la panne a eu lieu, et je n’ai pas revu mon sauveur. Je ne connais pas son nom, je ne peux donc pas le chercher facilement. Je prends donc l’ascenseur matin, midi et soir en espérant le croiser mais sans résultat pendant deux semaines.

Un matin, je le vois enfin, et j’essaie de me faufiler dans la cabine. Il discute avec un autre homme en costume dont la tête me dit quelque chose, et il n’a pas l’air content du tout. Avec le monde présent à ce moment là, je suis obligée de prendre l’ascenseur suivant, et je suis encore plus frustrée de ne pas avoir pu le voir plus longtemps.

Lire la suite

Sex-friend, et plus si affinités – 14 : Sieste crapuleuse

Liste des chapitres disponibles

Femme allongée sur l'épaule de son homme, endormis dans une sieste sage

La nuit a été agitée, et j’ai du mal à émerger en me levant. Je décide de commencer une bonne résolution la veille du jour J, et de reprendre le sport sérieusement. Je retrouve donc mes baskets, mon jogging et je vais courir au parc. Le soleil est timide, et il faut un peu froid/ Il me faut un bon quart d’heure de petites foulées avant de me réchauffer.

Je remarque alors que nous sommes pas mal à courir malgré l’heure et le froid. J’en profite pour regarder les filles que je croise plus régulièrement, qui courent toutes avec leurs casques vissés sur leurs oreilles.

Après une heure de course où je profite bien de la vue à chaque croisement ou dépassement, je rentre tranquillement à la résidence, ce qui me fait frissonner. Un passage dans ma chambre pour prendre mes affaires, et je suis sous l’eau chaude pour retrouver ma chaleur corporelle avec bonheur.

Lire la suite

En passant

Petit voyage d’exploration

En levrette, photo en noir et blancOn dit que les voyages forment la jeunesse. Je préfère les voyages que je fais maintenant que je suis adulte, c’est tellement plus intéressant.

Il y a quelques jours, je suis parti avec ma moitié passer l’après-midi chez une amie, qui habite à une demie heure de route. On passe du bon temps, mais la nuit tombe, les enfants commencent à s’endormir debout : je donne le signal du départ. Les enfants passent aux toilettes, et m’approchant de ma moitié, je lui demande si elle aussi ne doit pas y passer. Ce faisant, je dépose discrètement un petit sac noir, en satin dans sa main. Elle me regarde étonnée, mais file aux toilettes pendant que j’habille les enfants.

Quelques minutes plus tard, elle revient. Personne ne voit rien. Mais le sachant, je remarque la roseur de ses joues, et une démarche un peu différente de d’habitude. Ses yeux ne me quittent pas quand elle me rejoint, et brillent de milles feux.

Lire la suite