Etage 048 – Lui

Couple se calinant dans l'ascenseurJ’ai dû longtemps insister pour la formation de ce service contre le sexisme au travail, mais les affaires sorties ces derniers mois m’ont bien aidées. J’ai dû encore plus faire le forcing, mais j’ai obtenu d’avoir des femmes aux postes clés de mon service.

Et j’ai finalement même obtenu un étage pour nous seuls. Nous le partagerons avec un espace de stockage temporaire d’archives, mais rien de grave. Signaler que les allées et venues des victimes seraient moins étudiées, et auraient donc moins de pression pour venir nous voir.

J’ai réussi à me débrouiller pour que des personnes peu connues de ma société fassent partie du service, pour ne pas avoir de liens avec un accusé. Certaines recrues embauchées dans des services ces derniers mois m’ont été bien utiles.

J’ai été assez heureux de voir passer le CV de la rousse qui me plait tant. Je me souviens avoir entré son numéro de téléphone dans mes contacts, conscient d’outrepasser mes droits, enfreignant moi-même les limites que je vais devoir clarifier au sein de l’entreprise.

Cela dit, elle sera mon assistante, et cela parait logique. J’espère la convaincre de devenir ma maîtresse, et que la passion ne débordera pas sur notre travail. J’ai manoeuvré pour ne pas être disponible pour son entretien, et quand ma collègue m’a résumé ce qui s’était passé, j’ai confirmé qu’elle avait sa place ici, et qu’elle me conviendrait.

J’ai tellement été difficile sur des détails les jours précédents qu’elle a soupiré de soulagement. Les jours et les soirées de travail acharné se suivent, mais le projet avance bien. Nous serons prêt le jour voulu.

J’ai tout fait pour que personne ne sache, afin de mener des actions coup de poing les premiers jours, sans que personne ne nous remarque. Ne pouvant pas nous disperser, nous allons nous concentrer sur l’ascenseur : une grande partie des faits de sexisme et de harcèlement se passent dans les cabines, et nous avons prévus de faire un exemple d’un cas suffisamment important pour marquer les esprits.

Je me dis que je pourrais faire virer la rousse pour ce qu’elle m’a fait dans la cabine, mais cela ne serait pas efficace : on me critiquerait d’abuser de ma position, étant son propre chef. Et nous visons en priorité un homme, de préférence haut placé, pour leur montrer qu’ils ne sont pas intouchables.

Cela étant dit, je sais déjà que notre service ne pourra pas sévir contre les membres du conseil d’administration. Mais nous pourrons au moins remonter leurs faits, et une chose en entraînant une autre, la direction finira pas comprendre la gravité de certains actes au sein de la société.

Publicités

Une réflexion sur “Etage 048 – Lui

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s